OPERATEUR DE RAFFINAGE PETROLIER

PRESENTATION :  L’opérateur de raffinerie pilote des appareils au sein desquels ont lieu des réactions physiques ou chimiques dans une raffinerie tout en surveillant les écarts des paramètres par rapport à des valeurs fixées.

NIVEAU D’ACCES: Le diplôme est programmé pour les étudiants ayant le diplôme de baccalauréat national ou équivalent, scientifique ou technique, les opérateurs, les aides opérateurs et les techniciens mécaniciens ou instrumentistes.
DUREE D’ETUDE: La durée d’étude est d’un an, (12) mois, répartis en deux semestres S1 & S2 avec la préparation de projet de fin d’étude.

L’opérateur en raffinerie doit piloter et surveiller des unités de traitement dans une raffinerie et assurer la sécurité et le bon fonctionnement des installations.
Il fait fonctionner et surveille les unités de production qui transforment le pétrole brut en différents produits semi-finis ou finis: fioul, kérosène, essence, paraffine. La sécurité des installations lui incombe. Il vérifie la qualité de leur fonctionnement, leur fiabilité, veille au respect des normes environnement (rejets dans l’atmosphère, etc.).
Par ailleurs, la sécurité maximale des installations, des personnes et la surveillance constante de l’environnement. Il est le gardien de son unité. Savoir gérer le personnel de la raffinerie et les entreprises extérieures se concrétise dans la communication et l’échange de l’information.
ROLE ET MISSION:
Surveiller et prévenir :
La mission de l’opérateur de raffinage est de surveiller et vérifier les installations nécessaires pour transformer le pétrole brut en fioul, kérosène, essence, lubrifiant… Une pompe un peu trop bruyante ou une odeur atypique doivent attirer son attention.
En inspection dans l’usine :
L’opérateur extérieur de raffinerie circule régulièrement au sein de l’unité de production pour contrôler l’état du matériel. Il règle les vannes, fait des vérifications de pression pour assurer la bonne marche de l’unité. Un problème de fuite, une pompe qui lâche, un débit anormal, une panne… au moindre dysfonctionnement, il alerte ou est alerté par l’opérateur consoliste (en bureau) et doit intervenir sur place. Enfin, il encadre et accompagne toute intervention, notamment celles des entreprises extérieures sur les installations de son unité.
Le contrôle sur écran :
L’opérateur consoliste surveille l’unité dont il est responsable devant des écrans de contrôle, qui lui donnent une vue générale de tous les éléments de l’unité. Il est en communication permanente avec l’opérateur extérieur qui, lui, se déplace au sein de la raffinerie.

COMPETENCES ACQUISES :
Le programme d’enseignement permet à l’étudiant de savoir:
• Connaître les propriétés des produits reçus, stockés et expédiés ainsi que les contraintes opératoires associées.
• Opérer les matériels en sécurité, surveiller les installations et identifier les dysfonctionnements.
• Connaître les opérations administratives associées aux mouvements des produits.
• Échantillonner en sécurité et dans le respect des contraintes qualité.
• La maîtrise technique des installations industrielles complexes : procédés, équipements : matériel de tuyauterie, équipements sous pression, machines tournantes, matériels thermiques, instrumentation…
• La maîtrise des procédés.
• La maîtrise de la technologie des équipements et de leurs conditions opératoires, de l’instrumentation.
• La maîtrise du fonctionnement des installations, du matériel de sécurité, protection et intervention.
• La maîtrise des gestes techniques.
• La capacité à contrôler et à rendre compte de travail.
• Le respect des méthodes et procédures de l’entreprise.
• Le respect des normes QHSE.

COMPETENCES REQUISES :
Tous les sens en éveil :
L’odorat pour pouvoir détecter une fuite de gaz. La vue pour repérer une fuite. L’ouïe pour entendre un bruit différent. Le toucher pour sentir les vibrations provoquées par le passage anormal d’une fuite dans une tuyauterie. Presque tous les sens de l’opérateur de raffinerie sont mobilisés pour exercer correctement son travail.
En toute autonomie :
Amené à être seul, l’opérateur doit faire preuve du sens de l’autonomie et des responsabilités. En particulier la nuit ou le week-end, lorsqu’on lui demande de réaliser l’ensemble des opérations liées à l’exploitation d’une unité pétrolière.
Une bonne résistance au stress :
L’opérateur de raffinerie sait travailler dans un environnement parfois difficile : bruit des pompes, odeur du pétrole, par exemple. C’est la raison pour laquelle il porte un équipement adapté.
EVOLUTION :
Avec 5 à 7 ans d’expérience, il peut évoluer vers la fonction d’opérateur consoliste, posté, lui, devant des écrans de contrôle, en communication permanente par radio avec l’opérateur extérieur. L’opérateur consoliste peut ensuite s’orienter vers les métiers de la maintenance ou de la production, devenir chef d’équipe ou agent de maîtrise.
LES MODULES :
Le programme de cours renferme vingt (20) modules répartis sur un an (12) mois, avec la préparation de projet de fin d’étude.
>>NB : Et il ya des modules plus spécifiques dans nos formations.

SEMESTRE ‘01’ SEMESTRE ‘02’ & PROJET DE FIN D’ETUDE
15 Septembre – 30 Janvier 01 Février – 30 Juillet

VISITES SCIENTIFIQUES
EXAMENS
STAGE PRATIQUE ET PREPARATION DE PROJET DE FIN D’ETUDE
NB: les stages sont programmés selon les offres disponibles de nos compagnies partenaires
RQ: Tous les cycles sont soutenus par une formation d’anglais technique, un cours de HSE et un exposé didactique sur les techniques de communication, de présentation et de rédaction de rapport.

TYPE DE DIPLOME : FONDAMENTALE LONGUE
LANGUE : FRANÇAIS /ANGLAIS
DURÉE : Un an (Deux Semestres + PFE : 12 Mois)