GENIE DE FORAGE PETROLIER

Présentation : Les ingénieurs de forage sont responsables de la planification et de l’exécution des opérations de forage pour extraire des minéraux, des minerais métalliques, le pétrole et le gaz naturel à travers une variété de terrains, sur terre et sous l’eau.

Niveau d’accès :

Le diplôme est programmé pour les étudiants ayant obtenu le diplôme de maîtrise, de mastère ou équivalent, scientifique ou technique et les superviseurs de forage et les Toolpusher.
Durée d’étude : La durée d’étude est d’un  an, (12) mois, répartis en deux semestres S1 & S2 avec  la préparation de  projet de fin d’étude.

L’ingénieur de forage développe, les plans, les coûts et supervise les opérations nécessaires pour les puits de pétrole et de gaz. Il intervient aussi aux opérations de tests, de  complétions et de workover.

ROLE ET MISSION :

Concevoir le programme de forage :

L’ingénieur forage est intégré au secteur exploitation-production de l’industrie pétrolière, après la phase d’exploration. Charge à lui de concevoir le programme de forage (nombre de puits, emplacement, trajectoire des puits, etc.), en prévoyant sa durée et son coût. Il doit également prendre en compte deux facteurs essentiels : la sécurité et le respect de l’environnement.

Choisir les outils et les techniques :

Il prépare ensuite le programme proprement dit en choisissant le matériel et les techniques qui seront les mieux adaptés au projet, que celui-ci se passe en mer (off-shore) ou sur terre. Pour cela, il étudie les terrains traversés par le forage, les pressions, la résistance nécessaire des ouvrages. Il doit également prendre en compte dans son programme le traitement (séparation de l’huile, du gaz et de l’eau, par exemple) et le transport vers une raffinerie ou un tanker.

Résoudre les problèmes :

Sur le terrain, l’ingénieur forage suit la réalisation du puits et participe, au quotidien, à la résolution des problèmes techniques qui ne manquent jamais de survenir. Il passe la main à l’ingénieur d’exploitation une fois les derniers tests réalisés. Ensuite, il rend compte de ses réalisations et tente d’optimiser son travail pour la mission suivante.

COMPETENCES AQUISES :

Le programme  d’enseignement  permet à l’étudiant de savoir:

  • Définir un programme de forage, l’écrire et le réaliser.
  • Contribuer à la conception des colonnes de tubage et des plans de cimentation.
  • Définir le programme de fluides de forage.
  • S’occuper d’obtenir les équipements nécessaires.
  • Etudier les techniques les mieux adaptées.
  • Suivre et diriger les opérations de forage sur chantier.
  • Optimiser les techniques de forage suivant les caractéristiques des puits.
  • Surveiller les paramètres de forage.
  • Surveiller la réalisation des puits et réaliser des tests.
  • Surveiller les opérations de complétion de puits.
  • Gérer le budget forage.
  • Veiller à la sécurité des hommes.
  • Garder un œil sur le respect des normes environnementales.
  • Gérer des contrats avec les fournisseurs d’équipements de forage.
  • Connaitre les différents types des opérations sur puits.
  • Évaluer les potentiels des gisements de pétrole et de gaz.

COMPETENCES REQUISES :

Travail d’expert :

Un ingénieur forage est un expert technique à la pointe de sa spécialité. Il doit également faire preuve d’une certaine autorité personnelle pour s’imposer sur le terrain. À chaque mission, il doit s’adapter à la situation locale, à une nouvelle équipe, etc., tout en imposant ses directives. Sa capacité à travailler en équipe multiculturelle et à manager est essentielle.

Résistance au stress :

Sans cesse confronté à des problèmes techniques qu’il doit résoudre en temps réel, l’ingénieur forage doit avoir une bonne résistance au stress et faire preuve d’autonomie loin de sa base. Le sens de l’innovation et de la créativité est alors indispensable pour trouver des solutions.

Changements fréquents :

Dans l’industrie pétrolière, la mobilité s’entend en termes géographiques, mais également en termes de poste. Il est indispensable de changer de poste tous les 3 à 5 ans. La formation continue et la veille sont également indispensables dans ce secteur en forte évolution.

 EVOLUTIONS :

L’ingénieur forage alterne missions en filiales à l’étranger, sur site et au siège. Dans le secteur pétrolier, il est bien vu de changer de poste tous les 3 à 5 ans. Après l’opérationnel à l’étranger, il peut évoluer vers un poste d’ingénieur réservoir, par exemple, le management ou la fonction support. L’expertise vient ensuite, ainsi que les postes de direction… pour les meilleurs.

EMPLOYEURS POTENTIELS :

  • Compagnies d’exploration pétrolières
  • Compagnies d’exploitation pétrolièr
  • Centres de recherches
  • Firmes de consultants

LES MODULES :

Le programme de cours renferme seize (16) modules répartis sur un an (12) mois avec la préparation de  projet de fin d’étude.

>>NB : Et il ya des modules  plus spécifiques dans nos formations.

SEMESTRE ‘01’ SEMESTRE ‘02’ & PROJET DE FIN D’ETUDE
15 Septembre – 30 Janvier 01 Février – 30 Juillet

VISITES SCIENTIFIQUES

EXAMENS

STAGE PRATIQUE ET PREPARATION DE PROJET DE FIN D’ETUDE

NB : les stages sont programmés selon les offres disponibles de nos compagnies partenaires

RQ : Tous les cycles sont soutenus par une formation d’anglais technique, un cours de HSE et un exposé didactique sur les techniques de communication, de présentation et de rédaction de rapport.

TYPE DE DIPLOME : FONDAMENTALE LONGUE
LANGUE : FRANÇAIS /ANGLAIS
DURÉE : Un an (Deux  Semestres + PFE   : 12 Mois)